Thursday, August 03, 2006

la tristesse durera toujours

Le Liban en attente, le Liban en écoute, toute la journée des infos, des analyses des reportages, des flashs spéciaux. Les journalistes sont partout. Au sud, dans la banlieue de Beyrouth, cette sale guerre nous est offerte comme le feuilleton de l’été, tous les ingrédients sont là pour alimenter le suspense : l’action sur les terrain, la propagande, les attaques filmées en direct et jusqu’aux menaces naïves des belligérants. J’ai l’impression d’avoir 24 h sur 24 la « la Mort aux trousses » et d’être constamment en attente de quelque chose, un cessez le feu improbable, une intervention du Ché Libanais, un conseil des ministres sans résultat ou une visite de Feltman au patriarche.
La guerre au Liban n’a jamais été aussi bien couverte par les médias, CNN a fait des émules à Beyrouth, même façon de traiter la réalité pour mieux comprendre me dit-on, seconde par seconde. Pourtant je ne pige pas grand-chose à ce qui se passe depuis maintenant 23 jours. Bon, j’ai eu tout de même le privilège d’avoir un cours accéléré sur la géographie du sud jusqu’aux petites collines dont même les habitants ne connaissaient pas le nom, jusqu’aux ponts que pas même les brebis égarées n’empruntent en temps de paix.
Autour des moi, des questionnements, des débats sans débouchés, des amis s’engueulent autour d’un verre et dehors la réalité, les bombes qui font sauter les cadres des fenêtres, des gosses qui rêvent de chats noirs les bouffant tout crus, des malades sans médicaments et un vieillard qui fuit en boitant le bruit horrible de la machine de guerre d’israël.
« La tristesse durera toujours » disait Van Gogh et cette tristesse sur le visage de la mère qui tient son fils mort, on ne sait plus pour quelle cause, aucun média ne pourra me la dépeindre, pourtant la douleur des gens c’est l’essentiel, tout le reste n’est que palabre et beaux discours.

5 Comments:

Blogger benoit said...

viens faire un tour chez moi:
http://benoitdebbane.blogspot.com/

connard

12:48 AM  
Blogger mazen said...

marc bravo pour les textes. il faut continuer tous les jours. c'est le seul moyen de s'occupper mon vieux.
sinon, benoit est trop laid.

5:06 AM  
Blogger pk said...

Magnifique la visite de Feltman au Patriarche!!!

10:50 AM  
Blogger Lisa said...

Entièrement d'accord avec toi, depuis le début.
La télé vomit des images et des images, du factuel et du factuel, personne ne comprend plus rien, la mort bientôt banalisée, photographiée sous toutes les coutures.
Comme bien d'autres, je dis : bravo pour ces textes, qui sont vrais, pudiques, sans prétention, et qui relayent le sentiment d'incompréhension collective que suscite ce conflit injuste, absudre, arbitraire, dégueulasse, baaaahh, et je dis que l'occident ferait bien de se bouger le derrière vite vite avant qu'il ne soit trop tard, d'autant plus que ça finira bien par lui tomber sur le coin de la tronche.
Désolée que vous soyez une fois de plus victimes de la connerie des autres. Personnellement j'ai cru en un Liban souverain, libre, fier, se recomposant petit à petit et pour de bon, et aujourd'hui j'ai le coeur brisé...
Bon courage, accrochez vous tous...

11:11 AM  
Blogger benoit said...

mazen est une couille qui pend...

8:59 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home