Sunday, September 10, 2006

Les Salauds (expression de Sartre)

Bientôt la commémoration des attentats du 11 septembre, blessure profonde des Etats-Unis du XXI ème siècle, plaie ouverte qui s’étend par ces conséquences sur le monde entier en particulier le moyen orient, et sous couvert de lutte contre l’intégrisme début d’une croisade sanglante sur l’Islam sous toutes ses formes modérées ou fanatiques.
Meilleurs présent n’aurait pu être offert par la nébuleuse Al quaïda aux Etats-Unis puritaines et mercantiles de Bush fils qui a réussit par une sorte de transcendance oedipienne, ce que le paternel tenta d’exécuter sans succès une décade plus tôt.
Effriter le Moyen Orient afin de créer un nouveau monde univoque à l’image de la démocratie florissante de l’Amérique du nord, un monde globalisé où seule une civilisation serait admise, une seule culture propagée celle de Hollywood, une seule langue parlée, l’anglais. Si ce n’est pas une forme masquée de l’eugénisme imaginé par quelques philosophes et rêvé par Hitler, ça y ressemble fortement non pas dans la manière mais plutôt dans l’idée, idée d’unicité, refus de la différence par crainte de la terreur, hégémonie économique, prééminence sadienne du plus fort sur la masse des faibles, les palestiniens dispersés et persécutés plus que jamais, l’Iraq en pleine guerre de religion, le Liban sous la menace d’Israël qui malgré sa supposée défaite sur le Hezbollah dicte sa loi sans le moindre scrupule et contrôle à travers l’ONU les frontières du Liban. Et l’on nous parle d’un monde pacifié, dépourvu des conflits qui déchirent les Hommes, libéré de la haine, de la peur et de la culture de la mort, lorsque tous les éléments générateurs de la violence sont omniprésents partout, en particulier au Moyen Orient, le fanatisme, la course au nucléaire, l’idéologie raciale et xénophobe. Chaque camp perçoit l’autre comme le mal incarné, le suppôt de Satan, le diffuseur de la souffrance et aucune concession ne semble convenir aux nostalgiques de l’inquisition d’une part et aux intégristes islamistes d’autres part. Entre ces deux parties adverses, les « laissés pour comptes », les esprits libres tentent de se frayer un chemin de traverse sans réussir fautes de pouvoir, de volonté ou de politique de substitution.
L’échec cuisant du communisme, des philosophies existentialistes ou humanistes donne libre court aux extrémismes de tous les bords sans qu’aucune autre alternative ne soit encore envisagée. Des mouvements alter mondialistes gauchisants se propagent un peu partout, mais ne convainquent pas puisqu’ils s’apparentent plus à de la provocation médiatiques (à l’instar de Bové et de Moore), qu’à une authentique révolution éthique, pacifiste, humaine et réalisable sur le terrain. Pourtant l’Histoire regorge d’exemples de ce type de bouleversements sociaux, Gandhi en Inde, la révolution des œillets au Portugal…
N’est-il pas possible de mettre en place cette forme de lutte contre la cruauté des pouvoirs en place ? En tous cas j’ai l’utopie d’y croire, sinon à quoi bon continuer ?

18 Comments:

Anonymous lebnaniyeh par coincidence said...

c'est joli une revolution qui porte le nom des oeillets...peut etre qu une autre, une prochaine portera le nom des marguerites ou des violettes ...la revolution française n avait pas de nom de fleurs elle...

5:59 PM  
Anonymous Anonymous said...

pourquoi pas des fruits? ca fait plus terroir et ca fait marcher l'agriculture
Au prochain printemps nous ferons la revolution des cerises

8:23 PM  
Anonymous lebnaniyeh par coincidence said...

justement les fruits ça fait terre à terre ça bloque le coté romance une revolution cerise c'est sensuel je prefere comme même la revolution "gueules de loup" pour en finir une fois pour tte avec ce flirt israelo/HN.

3:11 PM  
Anonymous Anonymous said...

nononon c'est trop aggressif "gueules de loup" ca ne va pas dutout. je ne comprends pas comment le cote romance est bloque avec les cerises il n y a pas plus romance que des cerices.. puis l'avantage avec les cerises c'est que ce sera une revolution express la saison et courte. et les cerises c'est rouge comme la revolution

5:45 PM  
Anonymous anonymous 2 said...

ou alors la revolution des radis...

5:50 PM  
Blogger georges said...

Depuis la chute de l'URSS la politique américaine ne s'est pas remise en question; et les errements actuels sont que la conséquence de l'absence de vision long terme, d'un positionnement international dépassé, la certitude quasi-divine d'avoir raisonet l'illusion de croire que la puissance -militaire en l'occurence- suffit à imposer son modèle. En attendant on en subit les conséquences en espérant que ca passe.

Je préfère écouter Brassens "mourir pour des idées... d'accord mais de mort lente"
(pour les amateurs de potager je vous conseille "les Radis" du meme auteur)

6:51 PM  
Anonymous lebnaniyeh par coincidence said...

Deja que les cerises j'aimais pas trop mais les radis alors...et pourquoi pas y ajouter des oignons, tomates et concombres une revolution fattouch quoi... on aura tt vu...non non et non pas d'accord je kiffe plus sur les fleurs,des fleurs au parfum sublime qui vous chavire le cœur et puis si on insiste tant sur le rouge autant choisir des roses, des roses rouges pour montrer sa passion une passion folle soudaine et qui ferait mieux d'être ephemere parce qu une revolution a long terme tourne vite à l'ennui puis l'oubli donc mettons nous d'accord sur la revolution red roses tiens on mettra une musique de fond guns n' roses ça sonne bien ensemble tres inspirant aussi....et puis pour le mois moi je propose novembre comme dans la chanson november rain..mais bon je veux pas trop m'imposer le mois est a discuter....

10:10 AM  
Anonymous Anonymous said...

finalement je vais passer, j'ai deja donne en revolution et j'ai jure qu'on ne m y reprendrait plus. bonne chance quand meme

4:20 PM  
Blogger georges said...

Une révolution sur l'air de november rain... Original!
je vois déja les executions publiques (faut bien qu'il y en ait c'est une révolution bordel de diou) la nuit à la lueurs des flambeaux (et des briquets)avec en fond "its hard to hold a can - Couik (ou Pan)" Ca va être grandiose

reste à trouver le slogan

7:52 PM  
Anonymous lebnaniyeh par coincidence said...

Georges, pour le slogan c tt trouvé: Appetite for destruction j'adore le topo executions publiques en masse avec du hard en background , place des martyres pour econimiser en deplacements futiles...
Anonymous,t'es pas si anonyme que ça si tu insinues être camille desmoulins je parie que la prise de la Bastille c'etait toi ou meme Lenine ou Che faudrait savoir..je te rappele que c'est à ton appel a la revolution cerises du printemps prochain que nous avons repondu presents ...ne nous deçoie pas...
Autre chose les leclerc,les mistral et les machins italoche c'est pour epater les espagnols?sinon qui d'autre?pas les bengales kand même...

9:27 PM  
Blogger marcka said...

pas mal tout ca, en attendant c'est la révolution des Katiochas. Pourquoi pas après tout si on n'arrive pas à se mettre d'accord sur les fleurs. Quant à la chanson, je préfère "Les anarchistes" de Léo ferré

10:47 PM  
Blogger georges said...

Compatriote par coincidence : excellent pour le slogan! quand aux executions je penche pour le stade de foot de beyrouth (merci les talibans!)avec entrée payante of course

Marc je ne te connaissais pas anar (je pensais que tu choisirai "l'affiche rouge")

12:34 PM  
Anonymous lebnaniyeh par coincidence said...

Marcka:oui en effet pour le moment c'est la katioucha mega revolution..Et puis oui comme d'habitude on n'arrive pas à se mettre d'accord sur les fleurs ni sur leur couleur....Et donc besoin est de se faire aider par une FINUL virtuelle ...Avis à tte FINUL virtuelle online Nous ,les Libanais,lançons un appel pour aide à se mettre d'accord sur sorte et couleur de fleurs pour notre revolution ...situation desesperée ....
Georges : Donc ok c bon on y go pour le slongan et puis pas de prob pour le stade de foot tant que c payant ça nous fera du flouze on en a tj besoin pour mener à bien notre objectif ô armes citoyens!

7:02 PM  
Blogger marcka said...

au fait, pourquoi par coincidence? raconte-nous ton histoire, libère toi!

1:06 AM  
Anonymous Anonymous said...

Je suis la lebnaniyeh, je ne te decevrais pas, bien sur qu'on peut se mettre d'accord.. on est d'accord sur le rouge, moi je trouve les roses un peu tristes un peu deja vu, je pensais que les cerises attireraient plus l'attention mais ce n'est pas bien grave, des roses, des cerises, les deux..le plus important sans doutes est de savoir pourquoi ou plutot pour qui on fait la revolution, de trouver un moyen qu'elle reste rouge et ne vire pas a l'orange, au turquoise, a l'orange, au vert, a l'orange..Bon je vais faire preuve de bonne volonte, ok pour guns n' roses mais fais un petit effort pour les cerises..

8:14 AM  
Anonymous lebnaniyeh par coincidence said...

marcka: pour te repondre et assouvir ta curiosité sans pour le moins avoir le besoin de me liberer car je suis loin de me sentir coincée surtout depuis que le blocus a pris fin ....Par coincidence parce que je ne m'y attendais pas... c'est arrivé par hasard, un jour,une rencontre, une ville à mille lieux d'ici...... quelque temps aprés je devenais citoyenne du Liban ô miracle!!!!...c'est ainsi que l'on devient citoyen par coincidence... si l'envie te vient un jour de vouloir essayer sous d'autres cieux plus clements tu as la formule magique.
anonymous: Merci d'etre là et merci de ne pas me decevoir ....que le rouge reste eternellement rouge et ne devienne jamais orange c'est simple il faut juste eviter le jaune l'eviter a tt prix...pour le turquoise ça va être plus compliqué parce que la combinaison des couleurs qui sont sensées donner le turquoise m'echappe, toujours est il que si la couleur des billets verts n'est pas impliquée dans ce melange nos chances de garder le rouge rouge sont colossales...pour le vert tt dependra de la foi en cette revolution la couleur verte est fatalement tentante mais bon keep faith.
Pourquoi ou pour qui faire la revolution....trés evident... pour le Liban pour son droit d'exister sur terre et mon droit d'y exister....
Pour les cerises, apres mure reflexion c'est vrai que les cerises ça fait plus original que les roses moins triste aussi et plus excentrique surtout ,mais des cerises bien mures bien sucrées pour faire oublier l'amertume de la situation et d'un rouge profondement sombre pour pas faire trop gai une revolution c'est jamais gai sinon on sera pas pris au serieux...Donc, bilan : deep dark red sherry revolution.
Avec Georges, on avait proposé que le slogan soit: "appetite for destruction"sur l'air de "november rain" en plein stade de foot entrée payante pour financer la NEO-REVOLUTION.

5:49 PM  
Anonymous Anonymous said...

Ben c'est une affaire qui roule.. et je garde mes cerises!!
normal que tu ne trouves pas la combinaison de couleur pour le turquoise, c'est une couleur primaire.. on ecoutera november rain en boucle ou on pourra changer de temps en temps? ;-)

9:23 PM  
Blogger marcka said...

"Le rouge pour vivre à Batrcelone, le noir pour mourir à Paris."
Thank you Satan de Léo Ferré, encore lui, mais quand on parle de révolution on ne peut pas y echapper.

9:15 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home